Le viager mutualisé offre une solution de placement immobilier novatrice pour les investisseurs.

Il s’agit bien d’un placement et non d’un investissement immobilier en viager traditionnel car les investisseurs détiennent des parts dans un fonds, qui lui-même, détient plusieurs biens immobiliers en viager.

Ainsi, les investisseurs ayant placé leurs liquidités dans le fonds sont tous actionnaires de la société nouvellement formée.

Cette société va alors acquérir plusieurs biens en viager. Elle verse initialement un bouquet au vendeur du bien, appelé crédirentier, puis par la suite, une rente mensuelle. Elle versera cette rente au crédirentier jusqu’à sa perte du droit d’usage et d’occupation du bien.

Une fois son droit d’usage perdu, le fonds devient intégralement propriétaire des biens (il récupère l’usufruit), ces biens sont alors revendus.

Les bénéfices de ces ventes sont ensuite réinvestis avec le même procédé pour acquérir de nouveaux biens en viager.

A la clôture du fonds, les biens sont intégralement revendus et les investisseurs, actionnaires de la société, perçoivent alors des dividendes au prorata de leur quote-part de propriété au sein de la société.

Les fonds en viager offrent ainsi aux investisseurs une mutualisation du risque sur de nombreux biens au lieu d’un seul.

Ils permettent également d’échapper aux nombreuses fiscalités liées aux investissements immobiliers traditionnels.

Enfin, côté vendeurs, ils sont la garantie pour les crédirentiers de percevoir leurs rentes de manière pérenne dans le temps et de ne pas faire supporter ce risque à un seul et unique acquéreur comme une vente en viager traditionnelle.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur le viager mutualisé.